Cyril Cattin

Cyril Cattin

Jura
Candidat au parlement - District des Franches-Montagnes

Informations personnelles

  • Âge: 25
  • Domicilié à Saignelégier
  • Profession: Etudiant en droit
  • En couple

Responsabilités

  • Membre du Football Club Franches-Montagnes
  • Membre de la Société du Carnaval du Jura
  • Actif au sein du groupe « Les Patadoufs »

Hobbys

  • Cuisine, jardinage
  • Philatélie
  • Pêche, nature
  • Football
  • Moniteur de ski

Pourquoi je m'engage ?

Je me présente pour m’engager au sein de mon canton, défendre les intérêts des Franches-Montagnes, la jeunesse, les PME, une économie forte, une réforme structurelle de l’AVS et de manière générale pour plus de libertés. Râler dans son salon ne fait rien avancer, s’engager pour transformer ses volontés en actes, oui ! Merci de votre soutien.

Questionnaire du "Franc-Montagnard" 

  1. Si vous êtes élu(e), quel(s) dossier(s) souhaitez-vous faire avancer ? La transition énergétique. C’est un thème ayant un très grand enjeu, autant économiquement qu’écologiquement pour notre région. La sécheresse qui provoque la mort des hêtres ainsi que l’expansion du bostryche est un reflet du réchauffement climatique que subit notre belle région.
  2. L’économie jurassienne souffre. Les finances de l’Etat également. Faut-il soutenir industries, artisans et agriculteurs ou se serrer la ceinture ?  Il sera important de suivre la conjoncture économique de ces prochains mois. Celle-ci n’évoluera probablement pas dans une direction positive tant que les problèmes liés au coronavirus ne disparaîtront pas. Je n’attends pas avant le milieu de l’année prochaine la venue d’un vaccin qui nous permettra de mener à nouveau une vie « normale ». A mon avis, oui, l’Etat devra à nouveau procéder à des soutiens aux différents acteurs de l’économie.
  3. Pour lutter contre la propagation du coronavirus, le Gouvernement jurassien a souvent pris des mesures plus restrictives que les autres cantons suisses. Quelle est votre appréciation de sa gestion de la crise ?  A mon avis, la crise dans notre canton a été très bien gérée. Le canton a pris des décisions fortes et plus rapidement qu’ailleurs en Suisse, ceci notamment en raison de l’évolution de la maladie en France voisine, qui ont permis de relativement bien contenir la propagation du virus.